fbpx

Les Différents Compléments Circonstanciels

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

1. LE COMPLÉMENT CIRCONSTANCIEL

Le complément circonstanciel est un mot ou un groupe de mots qui nous apporte des précisions sur l’action décrite dans la phrase. Il peut nous renseigner sur le lieu, le moment, la manière, la cause, le but ou le moyen.

On peut le rencontrer sous forme de :

  • Un groupe de mots introduit par une préposition : Le chat dort dans sa corbeille.
  • Un pronom personnel : J’y suis, j’y reste.
  • Un adverbe : Les enfants jouent dehors.
  • Une proposition subordonnée : J’irai au cinéma quand j’aurai fini mes devoirs.
  • Un verbe ou une proposition à l’infinitif : Tu iras au lit après avoir mangé.

2. LES DIFFÉRENTS COMPLÉMENTS CIRCONSTANCIELS

Le complément circonstanciel de lieu :

Il nous renseigne sur l’endroit où se déroule l’action. Il répond à la question Où ?

Cela peut être un groupe nominal introduit par une préposition :
Mon crayon est sur la table.

Cela peut être un adverbe :
Aujourd’hui nous mangeons dehors.

Cela peut être tout simplement un pronom personnel :
J’y suis, j’y reste.

Cela peut être une proposition subordonnée :
Va où tu veux !

Le complément circonstanciel de temps :

C’est un complément qui nous renseigne sur le moment où l’action se déroule. Il répond à la question Quand ?

Cela peut être un groupe de mots introduit par une préposition :
J’arriverai dans l’après-midi.

Cela peut être un adverbe :
Tu arrêtes maintenant !

Cela peut être une proposition subordonnée :
Je suis resté pantois après que je l’ai vu !

Le complément circonstanciel de manière :

C’est un complément qui nous renseigne sur la manière dont se déroule l’action. Il répond à la question Comment ?

Cela peut être un groupe de mots introduit par une préposition :
Il a agi avec tact.

Cela peut être un adverbe :
Il est arrivé tout doucement.

Cela peut être un verbe au gérondif (en + participe présent) :
Il travaille en chantant.

Cela peut être une proposition subordonnée :
Il fait comme si rien ne s’était passé.

Le complément circonstanciel de cause :

C’est un complément qui nous renseigne sur la raison pour laquelle se déroule l’action. Il répond à la question Pourquoi, pour quelle raison ?

Cela peut-être un groupe de mots introduit par une préposition :
Il a agi par jalousie.

Cela peut-être une proposition subordonnée :
Il n’est pas venu parce qu’il est malade.

Le complément circonstanciel de but :

C’est un complément qui nous renseigne sur la finalité, le but dans lequel une action est menée. Il répond à la question dans quel but ?

Cela peut être une proposition infinitive :
Il travaille pour gagner de l’argent.

Cela peut être une proposition subordonnée :
Il parle fort afin que tout le monde entende.

Le complément circonstanciel de moyen :

C’est un complément qui nous renseigne sur les moyens par lesquels l’action est menée. Il répond à la question avec quoi, par quel moyen ?

Exemple :
Il coupe les arbres avec une scie électrique.
Il voyage toujours en train.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

Articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous pour recevoir les infos en temps réels

Bonne et heureuse année 2021 !

A la Une

Orientations

Ecoles Partenaires

Formation

Centre de Documentation