Métiers

Tout ce qu’il faut savoir sur les métiers de banques

La banque et l’assurance sont de grands recruteurs. Avec un point commun : l’embauche prioritaire de commerciaux. Satisfaire les clients et faire du chiffre : un défi qui exige tact et technicité.

Qu’ils exercent en agence ou dans un centre d’appels, les chargés de clientèle, les conseillers en ligne constituent l’essentiel des troupes. Si la banque et l’assurance développent leurs services en ligne (sur Internet, téléphones …), les clients restent attachés à la relation avec leur conseiller en agence.
-Les spécialistes de la finance occupent différentes fonctions : analyste de crédit, analyste financier, gestionnaire de patrimoine, gérant de portefeuille, trader…
-Dans l’assurance, chefs de produit marketing et actuaires créent de nouveaux contrat et en fixent les tarifs. Courtiers et agents généraux les commercialisent.
-La banque et l’assurance emploient également des juristes, des experts-comptables, des informaticiens.
-Les commerciaux sont de plus en plus polyvalents et vendent désormais à la fois de l’assurance et des produits bancaires.

Ces deux secteurs (banques et assurances) ont fortement développé la formation continue, permettant à leurs salariés de nombreuses évolutions de carrière.

Le secteur de la banque-finance affiche une santé à toute épreuve. Les besoins de recrutement ne diminuent pas grâce au renouvellement des générations mais aussi du fait de la complexification des opérations financières et de la nécessité de fidéliser les clients. Ils concernent surtout les commerciaux, mais pas seulement…

Les profils les plus recherchés sont les commerciaux qui représentent la moitié des profils en poste et des recrutements. En effet, la nature très concurrentielle du secteur ainsi que la relative défiance de l’opinion publique à l’égard des banques les ont obligées à peaufiner leur service clientèle et à placer la fidélisation au cœur de leurs préoccupations. Mais pas seulement. Les jeunes diplômés restent très recherchés pour accompagner l’évolution des métiers support au siège ou dans le réseau.

Laissez un commentaire