Technicien principal / Technicienne principale de la police technique et scientifique

Le/la technicien/ne principal/e de la police technique et scientifique fait des travaux d’analyse en laboratoire. Il participe à l’identification d’auteurs d’infractions et apporte des éléments pour faire progresser des enquêtes, notamment dans les recherches criminelles.

Description métier

Le technicien de la police technique et scientifique (PTS) opère aussi bien dans le cadre de la lutte contre la petite et la moyenne délinquances que contre le grand banditisme organisé ou le terrorisme. Il peut intervenir également pour Interpol.

À la police technique et scientifique, il travaille, selon sa spécialité, dans l’un des cinq services suivants : division de la logistique opérationnelle ; division des études des liaisons et de la formation ; service central d’identité judiciaire ; service central de documentation criminelle ; service central de l’informatique et traces technologiques.

Il est en outre généralement affecté à l’un des sept laboratoires suivants :

  • balistique (études des armes, munitions, trajectoires de tir) ;
  • biologie génétique (analyses de sang, cheveux, sperme, empreintes génétiques) ;
  • traces papillaires- documents (analyses de faux documents et écritures) ;
  • incendies et explosions (études des explosifs et matières inflammables) ;
  • physique, chimie, géologie (études des peintures, verres, terres, résidus de tir) ; – stupéfiants (analyses de substances chimiques et d’échantillons) ;
  • stupéfiants (analyse de produits stupéfiants),
  • toxicologie (recherche de toxiques dans les milieux biologiques)
  • technologies numériques (analyse des téléphones, GPS, vidéo).

En fonction des besoins, certains techniciens sont affectés dans les services de l’identité judiciaire.

Le technicien principal de la police technique et scientifique, qui assure parfois l’encadrement d’une unité spécialisée, est soumis à un rythme de travail régulier ou au contraire très stressant selon l’urgence des enquêtes policières et des demandes de l’instruction.

Méthode, extrême rigueur, rapidité et clarté dans les rapports écrits ou oraux sont indispensables.

Études / Formation pour devenir Technicien principal / Technicienne principale de la police technique et scientifique

Le technicien principal de la police scientifique est un fonctionnaire de l’État recruté sur concours de niveau bac + 2 minimum (BUT, BTS, licence).

Ces formations doivent avoir porté sur une ou plusieurs disciplines scientifiques et technologiques : chimie, biologie, physique, électronique, informatique…

Le concours comprend 2 phases : admissibilité (épreuve de connaissance se rapportant à la spécialité choisie, étude d’un dossier documentaire, tests psychotechniques) et admission (entretien avec le jury, épreuve facultative de langue).

En effet au moment de l’inscription, les candidats sont tenus de choisir une spécialité parmi celles offertes lors de l’ouverture du concours (balistique, biologie, chimie analytique…).

Après le concours, la sous-direction de la police technique et scientifique assure elle-même la formation des personnels concernés (de 11 à 15 semaines).

Salaires

Le salaire d’un technicien principal de la police scientifique dépend du grade, de l’ancienneté, de l’affectation et d’éventuelles primes.

Evolutions de carrière

Le technicien de la PTS peut être promu technicien en chef.

Avec de l’ancienneté, il peut aussi se présenter aux concours internes d’ingénieur de la police technique et scientifique, d’officier ou de commissaire.

Abonnez-vous pour ne rien rater !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner au site samabac.com et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Bienvenue

Documentation

Guide