Poésie et Roman Portraits et Œuvres

Poésie: Une promenade qui se termine a la gendarmerie par Aly Camara

Une promenade qui se termine à la gendarmerie.

À la gendarmerie j’ai été retenu,
Faute de pièce d’identité des hommes de tenues
M’interpellent,la justification verbale,ils n’ont pas voulue,
Même l’appel de mon supérieur a été un refus,
C’était la nuit du vendredi,
Et le lendemain samedi
J’avais une animation pédagogique,
L’enseignant devient un innocent qui se perd dans sa logique.
Dans cette cage la fraîcheur l’abat,
Oui il ne pouvait même pas soulever ses pas,
Tristesse se lisait sur son visage,
Mon Dieu quel dérapage!!!!
Ce souvenir du mois de décembre est ancré dans mes pages.
Étant un éducateur peut être que j’ai été fautif,
Sortir sans pièce d’identité m’a rendu ce jour inactif,
L’indulgence a été mise de coté,
Oubliant que je suis un enseignant craie en main malgré le fait.

Aly Camara,une poésie,une vie.

Laisser un commentaire