fbpx

Études-Formation et Débouchés pour devenir Community Manager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

Études-Formation et Débouchés pour devenir Community Manager

Description métier

Expert des communautés web, le community manager travaille principalement en agence, mais aussi pour un annonceur, une entreprise, un site web…

Pour le compte d’une marque ou d’une entreprise (parfois d’une célébrité) c’est lui qui fédère et anime les échanges entre internautes. Pour cela, il utilise principalement les réseaux sociaux (Youtube, Facebook, Twitter…) et professionnels (Viadeo, LinkedIn, Xing…). Il est en quelque sorte la “version 2.0” du webmaster !

Ambassadeur de la “marque” auprès des internautes, le community manager communique le message de l’entreprise vers l’extérieur et fait part à l’entreprise des réactions de la communauté. Ce dialogue avec les internautes est primordial : il permet d’un côté de diffuser les conseils et le catalogue de l’entreprise et, de l’autre, de faire remonter les remarques ou critiques vers les services de l’entreprise concernés. Tout cela dans l’objectif de fidéliser les internautes et d’acquérir de nouveaux “habitués”.

Les moyens d’action du community manager sont variés : susciter les conversations et intervenir directement, créer des contenus (blogs, fiches produit…), accorder des promos aux abonnés Twitter, faire choisir par les amis Facebook le prochain produit qu’ils souhaitent voir sur le marché, proposer des concours ou des rencontres avec les créatifs de la société, etc.

Pour développer l’envie, la fidélité et la cohésion de sa communauté, le community manager doit maîtriser les codes de sa cible et favoriser les échanges d’expérience. Pour cela, il connaît la stratégie de son employeur et maîtrise le jargon technique, ainsi que les logiciels de référencement et les moteurs de recherche. Surtout, il a une très bonne pratique des réseaux sociaux et professionnels, de la blogosphère et des forums.

Enfin, le community manager doit aussi faire appliquer les règles de bonne conduite au sein de sa communauté : respect de la Nétiquette, protection des données personnelles…

Mais l’animation des communautés sur les réseaux sociaux n’est pas la seule mission du community manager même si c’est sans contexte celle à qui il consacre le plus de temps. Parmi ses autres activités, il faut également citer : l’analyse des résultats, la production de contenu rédactionnel, d’images et de photos (content manager), la veille sur sa marque, la définition de stratégies et formalisation de procédures (community architect).

Créatif, fiable, réactif et sociable, le CM est avant tout un passionné du web ! Il est généralement rattaché au service communication ou au marketing dans une entreprise.

Études / Formation

Si le métier de community manager est accessible avec un niveau bac +2, les recruteurs demandent de plus en plus des niveaux bac +3  et bac + 5 avec une spécialisation dans la communication digitale. Exemples de formations :

niveau bac + 2 :

  • BTS Communication,
  • BTS MOC – management commercial opérationnel,
  • BTS TC – technico-commercial,
  • DUT MMI – métiers du multimédia et de l’internet

niveau bac + 3

  • licence information-communication
  • licence pro E-commerce et marketing numérique
  • Licence pro métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation.
  • Licence pro métiers de la communication : chargé de communication.
  • diplôme Ina documentaliste multimédias – gestionnaire de médias et de données,
  • diplôme d’école spécialisée (type bachelor).

niveau bac + 5

  • diplôme d’école de commerce
  • MBA en marketing digital
  • diplôme d’écoles de communication, de marketing, de relations publiques ou de journalisme

Les principales compétences et qualités à avoir

Être community manager, c’est être un passionné du web. Voici les compétences et qualités à avoir :

  • maîtriser les réseaux sociaux (FacebookTwitterYoutubeInstagram, LinkedIn…) ;
  • savoir fédérer une communauté ;
  • être à l’aise avec les CMS type WordPress ;
  • avoir une grande connaissance des outils de veille et de mesure d’audience ;
  • être créatif et force de proposition ;
  • avoir des capacités de rédaction ;
  • savoir s’adapter à une cible ;
  • être bon communicant, diplomate et amical ;
  • mener une veille sur les nouvelles tendances ou réseaux sociaux ;
  • maîtriser l’anglais.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

Articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous pour recevoir les infos en temps réels

Orientations

Formation