Alors que les Sénégalais se sont tous réunis autour du Gouvernement pour lutter contre la propagation du Coronavirus, les questions ne manquent pas au sujet de la session 2020 du Baccalauréat. Qu’adviendra-t-il au Baccalauréat sénégalais si la crise sanitaire perdure ? Les autorités, préparent-ils un plan B ? Le Sénégal va-t-il suivre la stratégie française ? Samabac.com vous fait un état des différents scénarios possibles.

Après 3 semaines de suspension de tous enseignements, le Gouvernement vient de prolonger les vacances de Pâques jusqu’au 04 Mai 2020, à cause de la propagation du Coronavirus. Ce qui a affecté le calendrier scolaire et universitaire : Suspension des cours, report des examens semestriels, reports des concours et autres activités pédagogiques ou extrascolaires. Quand aux examens de fin d’année, ils ne sont pas touchés pour le moment.

Cependant, il y a quelques jours, les autorités en charge de l’organisation des examens ont annoncé leur souhait pour un réaménagement du calendrier, selon l’évolution de la pandémie.

Parmi les alternatives possibles, on peut penser à :

  • Report des épreuves du Baccalauréat jusqu’en Août ou Septembre

Initialement prévues à partir du 1er Juillet 2020, les épreuves du Bac pourraient être repoussées jusqu’au mois d’Août ou de Septembre, afin de permettre aux candidats de bien terminer le programme. Ce scénario est peu probable à cause des conditions météorologiques de cette période hivernale. L’opter serait une catastrophe pour tous les candidats en zone rurales ou inondées.

  • Mettre du sucre dans les épreuves (Les alléger)

Les épreuves pourraient être allégées ou porter sur les premiers chapitres du programmes (Chapitres qui sont normalement déjà enseignés). Cette option est bien accueillie par les élèves car elle va diminuer le poids des révisions. Mais serait-elle la bonne ? En tenant compte du fait que les épreuves sont souvent soumises et choisies des mois avant les examens, une telle reconfiguration sera-elle faisable ?

  • Tenir compte uniquement des notes de compositions

Cette option peut aussi être un plan B selon l’évolution de la pandémie. Dans ce cas, le Baccalauréat ne sera plus un examen, mais plutôt une admission sur dossier. Ce qui va rejoindre l’idée selon laquelle la Baccalauréat comme examen, devrait être supprimé. Mais si on applique ce scénario, quelle sera la solution pour les candidats libres ?

  • Maintenir tout simplement les dates et ne rien changer

Voila un scénario ultime : Faire comme si tout allait bien. Les autorités peuvent s’appuyer sur le fait qu’elles ont lancées des méthodes pour la continuité pédagogique (Emission TV éducative, cours en ligne, etc), sauf que une bonne partie des candidats sont en zones rurales et n’ont pas accès à ces outils d’apprentissage en ligne. Cette option est le moins probable.

En attendant une éventuelle décision des autorités compétentes, vous pouvez suivre via nos supports plus de 900 cours (en vidéos et PDF) pour les classes de Terminale et de Troisième. Cliquez sur ici pour y accéder :  https://samabac.com/cours/

Par BD – Samabac.com

Laisser un commentaire