Concours Gendarmerie : Les 241 “recalés à tort” vont marcher de Dakar à Fatick

Leur cri de cœur n’ayant pas été entendu, “les recalés à tort” au concours d’entrée à l’école des Sous-officiers de la Gendarmerie nationale ne comptent pas baisser les bras. Comme annoncé lors de leur passage à Senego, ils projettent une marche de Dakar à Fatick, fief de l’école de formation de la Gendarmerie.

Mercredi à partir de 9h

“Le collectif des 241 universitaires comptent  acter une marche Dakar-Fatick,  ce mercredi à partir de 9h, en face de la Grande Mosquée Massalikul Jinaan pour la continuité de notre plan d’action qui a été fixé. En effet, depuis notre point de Presse,  il n’y a pas eu de réaction venant des autorités étatiques. Nous  précisions que nous n’avons pas de problème avec la Gendarmerie, mais plutôt un problème de quota que les autorités étatiques ont octroyé à la DAM,  c’est la raison de notre combat noble”, ont-ils fait savoir dans une note parvenue à Senego.

La gendarmerie ou mort

Le collectif fait savoir qu’ils ont subi toutes les épreuves après avoir été déclarés admissibles. L’année dernière, l’école avait retenu plus de 1500 élèves gendarmes, mais pour cette année, seuls 990 élèves gendarmes sont pris. “Notre mot d’ordre est clair :  La gendarmerie ou mort !”

(vidéo du collectif)

 

senego


Laisser un commentaire