Classe de 3ème Orientations Parcours

Comment sont organisées les études après la classe de 3ème ?

COMMENT SONT ORGANISEES LES ETUDES APRES LA CLASSE DE TROISIEME ?

  1. L’enseignement secondaire général et l’enseignement secondaire technique

Le conseil Interministériel du 09 Décembre 1993 a exploité les conclusions de la Concertation Nationale sur l’Enseignement Supérieur. Une commission avait réfléchi sur la réforme de l’examen du Baccalauréat et à l’issue de ses travaux, trois grandes séries ont été retenues :

Langues et Sciences Sociales :

  • Option L1 : Langues et civilisations anciennes L1a / L1b
  • Option L’1 : Langues et civilisations modernes
  • Option L2 : Sciences Sociales et Humaines

Sciences et Techniques :

 – Options Scientifiques :

  • Option S1 : Sciences exactes
  • Option S2 : Sciences expérimentales
  • Option S3 : Sciences et techniques
  •  Option S4: Sciences et Technologie de l’Agriculture et de l’Environnement
  • Option S5: Sciences et Technologie du Produit Agroalimentaire

Sciences et Techniques :

– Options Techniques :

  • Option T1:Fabrication mécanique
  • Option T2: Électronique et Électrotechnique
  • Option F6 : Chimie

Gestion et Sciences Économiques :

Option G : Techniques Quantitatives d’Economie et de Gestion

NB : Depuis 2012, le Gouvernement du Sénégal s’est engagé dans une réforme en profondeur de certains de ses Baccalauréats notamment le Bac Technique (T1, T2 et G).


Dans ce sillage, le choix des compétences à faire acquérir aux élèves a été orienté par la prise en compte des exigences telles que :

  • le développement durable ;
  • le développement humain ;
  •  la veille technologique ;
  • la nécessité de l’harmonisation des curricula de formation et des diplômes (Système LMD) pour créer des passerelles et favoriser la mobilité des ressources humaines

Toujours est-il que, la spécificité des disciplines et la diversité des compétences à intégrer ont été respectées, tout comme l’interdisciplinarité et la transversalité de certaines de ces compétences.

D’ailleurs cette réforme qui est toujours en cours a institué les Sciences et Technologies de L’Economie et de la Gestion (STEG) en remplacement à la série Techniques Quantitatives d’Economie et de Gestion (Série G) et les Sciences et Technologies de l’Industrie pour le Développement Durable (STIDD) en remplacement aux séries Techniques (T1 et T2).

La dite reforme devait entrer en vigueur depuis octobre 2015. Pour le moment ce n’est la réforme de la sérieSTEG qui est effective.

  1. L’enseignement secondaire franco-arabe

L’enseignement arabe constitue une des composantes du système éducatif sénégalais. Le Gouvernement du Sénégal a élaboré le Programme d’Amélioration de la Qualité de l’Équité et de la Transparence (PAQUET_2013-2025) dont l’ambition est de mettre en place « un système d’éducation et de formation équitable, efficace, efficient, conforme aux exigences du développement économique et social, plus engagé dans la prise en charge des exclus, et fondé sur une gouvernance inclusive, une responsabilisation plus accrue des Collectivités locales et des acteurs à la base ».

De tels objectifs ne sauraient être atteints sans une prise en charge adéquate de l’enseignement arabo-islamique, dans toute sa dimension.

Pour un meilleur pilotage de l’enseignement arabo-islamique, le Ministère de l’Éducation nationale depuis quelques années a entamé des réflexions autour de la question de la réorganisation de l’enseignement arabe, de la certification, de l’adoption d’un programme commun, ainsi que de l’organisation du baccalauréat option « langue arabe et études islamiques ».

Ceci a été matérialisé par le décret 2013-913 portant modification du décret 2000-586 du  20 juillet 2000 modifiant et  complétant le décret 95-947 du 18 octobre 1995 portant organisation du baccalauréat. Pour des questions de justice et d’équité et après une forte demande sociale portée par le collectif national des écoles franco-arabes et l’Institut Islamique de Dakar, trois séries du baccalauréat «langue arabe et études islamiques ” ont été retenues :

  • Littératures et civilisations arabe (LA)
  • Mathématiques et Sciences physiques (S1A)
  • Sciences expérimentales (S2A)

IMPORTANT : Les élèves des établissements franco-arabes publiques du moyen secondaire font les mêmes disciplines que ceux de l’enseignement général. Il n’y a que la matière langue arabe et l’éducation religieuse qui sont spécifiques.

Les élèves titulaires d’un Bac franco-arabe peuvent être orientés dans toutes les universités sénégalaises et instituts privés d’enseignement supérieur.

CNOSP

Laisser un commentaire