Comment obtenir un Visa d’étude au Canada

Obtenir un permis d’études

Si vous souhaitez étudier au Canada pendant six mois ou plus, vous devez faire la demande d’un permis d’études dès la réception d’une lettre d’une université canadienne confirmant votre admission. La demande de permis d’études doit se faire avant d’entrer au Canada.

Vous pouvez en faire la demande par Internet, ou en vous rendant au bureau canadien des visas situé dans votre pays pour y remplir un formulaire papier. Pour obtenir des précisions au sujet des permis d’études et de travail accordés aux étudiants étrangers, consultez le site Web d’Immigration, Réfugiés, et Citoyenneté Canada (cic.gc.ca/francais/etudier).

Pour étudier au Québec, vous devez également obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études délivré par cette province. Un complément d’information à ce sujet est accessible sur Internet (immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants).

Pour obtenir un permis d’études, vous devez prouver que vous avez assez d’argent pour payer vos frais de scolarité, vos frais de subsistance et ceux de tout membre de votre famille qui vous accompagne au Canada, ainsi que pour votre voyage de retour et celui de tout membre de votre famille. Dans certains cas, vous devrez également passer un examen médical qui prouve que vous êtes en bonne santé.

Pour étudier au Canada, vous devez respecter la loi, ne pas avoir de casier judiciaire et ne pas être un risque pour la sécurité canadienne. Vous devrez peut-être fournir un certificat de police.

Vous devez également prouver à l’agent des visas que votre raison principale de venir au Canada est d’aller à l’université et que vous quitterez le Canada à la fin de vos études.

Présentez une demande pour venir étudier au Canada

Une fois que vous aurez reçu votre lettre d’acceptation, vous devrez vous renseigner afin de savoir :

  1. si vous avez besoin d’un permis d’études d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).
  2. si vous pouvez obtenir votre permis d’études plus rapidement par le biais du Volet direct pour les études.
  3. comment préparer vos documents et présenter une demande en ligne auprès d’IRCC.

Notez bien : Si vous étudiez au Québec, vous devrez peut-être aussi obtenir un Certificat d’acceptation du Québec du gouvernement du Québec avant de demander un permis d’études.

Une fois que IRCC aura approuvé votre demande, il vous demandera de lui envoyer votre passeport. Il vous le renverra avec votre permis, accompagné d’une lettre d’introduction.

Lorsque vous vous rendrez au Canada, apportez cette lettre avec vous et montrez-la à l’agent des services frontaliers du Canada. Si votre demande est approuvée, l’agent vous remettra alors votre permis d’études.

Préparez vos documents

Lorsque vous présentez une demande, vous devez soumettre :

Si vous prévoyez d’étudier au Québec, vous devez fournir un certificat d’acceptation du Québec valide ou une preuve que vous en avez fait la demande.

Présenter une demande en ligne

Si vous présentez une demande de permis d’études, vous devriez le faire en ligne, que vous soyez à l’extérieur du Canada ou que vous soyez déjà au Canada.

Si vous ne pouvez pas présenter votre demande en ligne en raison d’une invalidité ou d’un problème lié à la demande en ligne, vous pouvez présenter une demande papier.

Travailler pendant vos études au Canada

Depuis 2014, les nouveaux étudiants étrangers à temps plein ayant obtenu un permis d’études valide sont autorisés à travailler au Canada sans permis de travail. Ils peuvent travailler sur le campus pour un nombre illimité d’heures et, si leur programme dure au moins six mois, ils peuvent travailler à l’extérieur du campus jusqu’à 20 heures par semaine pendant les cours et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire.

Les étudiants étrangers qui désirent travailler pendant leurs études doivent obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS) de Service Canada. Ils peuvent travailler dès qu’ils ont leur NAS.

Les étudiants étrangers au Canada sont également autorisés à travailler dans le cadre d’un programme coopératif ou de stage à condition que le placement professionnel fasse partie intégrante de leur programme d’études. Les étudiants de ces programmes auront besoin d’un permis de travail en plus de leur permis d’études.

A la sortie de l’université : obtenir de travail et le salut de résident permanent

Le Programme de travail postdiplôme permet aux étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme dans un établissement postsecondaire canadien, après y avoir suivi un programme d’études d’au moins huit mois, d’acquérir une expérience de travail au Canada. Le permis de travail permet aux étudiants de travailler pendant une certaine période qui ne peut dépasser celle de la durée de leur programme d’études, et la durée maximale de trois ans. Si certains critères sont respectés, un permis de travail ouvert pourrait être attribué au conjoint.

En tant que travailleurs qualifiés grâce à l’expérience acquise dans le cadre du Programme de travail postdiplôme, les diplômés deviennent admissibles à la résidence permanente au Canada en passant par Entrée express, système qui permet à la plupart des immigrants d’obtenir la résidence permanente au pays. Et en vertu de nouvelles règles introduites en novembre 2016, le fait d’obtenir un diplôme au Canada facilite aussi l’obtention de la résidence permanente. Avec le statut de résident permanent, vous recevez la plupart des prestations sociales, y compris la couverture de soins de santé, que reçoivent les citoyens canadiens. Les résidents permanents peuvent ensuite demander la citoyenneté canadienne après avoir vécu au Canada pendant un nombre prédéterminé d’années.

Pour obtenir un complément d’information sur les permis d’études, veuillez consulter canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada.html

Commenter

Laisser un commentaire ...

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 8 023 autres abonnés