Métiers

Comment devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste) ?

L’oto-rhino-laryngologiste, connu sous le diminutif ORL, est un médecin spécialisé dans les maladies du nez, des oreilles, de la gorge et plus largement des pathologies de la tête et du cou. Il est souvent amené à pratiquer des opérations et ne traite pas que des maladies bénignes.

On associe généralement l’oto-rhino-laryngologiste aux maux chroniques des enfants telles les otites à répétition, les angines ou autres rhinopharyngites. Ses compétences vont bien au-delà, car c’est l’ensemble du visage et du cou que l’ORL est amené à traiter. Il soigne ainsi :

  • Les amygdales dont il peut pratiquer l’ablation.
  • L’ensemble des troubles du nez et des sinus, y compris les problèmes de ronflements, d’allergies et de perte d’odorat mais aussi certaines opérations pour redresser un nez tordu qui provoque une gêne respiratoire ou tout simplement une gêne esthétique.
  • L’ensemble des troubles de l’oreille y compris les acouphènes (bourdonnements), la surdité et plus globalement les problèmes de communication et de langage.
  • Les problèmes liés aux cordes vocales comme les extinctions de voix chroniques.
  • Les problèmes liés à l’oreille interne qui provoquent notamment des vertiges.
  • Les problèmes de déglutition et de perte ou modification de goûts.
  • Les pathologies graves comme les tumeurs de la bouche, de la gorge ou du pharynx.

Exercer le métier d’oto-rhino-laryngologiste demande de grandes qualités humaines : il faut être solide face à des pathologies parfois très graves. Il faut faire preuve d’assurance, de patience (notamment pour ausculter et traiter de jeunes enfants) mais aussi d’écoute, de psychologie et bien entendu de dextérité. Il faut être particulièrement habile de ses mains pour pratiquer des opérations très délicates ou explorer les conduits d’oreilles des patients.

Devenir oto-rhino-laryngologiste demande motivation et ténacité. Mieux vaut d’abord obtenir un bac scientifique même si les autres filières ne sont pas rédhibitoires. Une fois le baccalauréat en poche, le plus difficile reste à faire : entre 11 et 13 années d’études supérieures ! Il faut bien entendu passer par le cycle classique des études de médecine puis se spécialiser en oto-rhino-laryngologie ce qui prendra au moins 5 ans. D’autres sur-spécialisations peuvent allonger encore la durée des études.

 

 

Laisser un commentaire