Métiers

Comment devenir médecin généraliste?

Dans son cabinet ou en visite à domicile, le médecin généraliste instaure avec son patient une relation de confiance, grâce à son écoute et sa disponibilité. Cette bienveillance lui permet de l’interroger longuement sur les symptômes avant de l’ausculter et de poser un diagnostic. Une fois le bilan effectué, le praticien prescrit des médicaments (en donnant des explications sur leurs effets) ou des examens complémentaires (analyses de sang, radiographie…).

Prise en charge et suivi: Myopathie, grippe ou entorse… le médecin a pour vocation de tout soigner. La prévention constitue un de ses axes prioritaires. Bilan de santé, dépistage, vaccinations… la prise en charge du patient est assurée dans sa globalité. Dans certains cas, le généraliste peut pratiquer des actes de petite chirurgie, de gynécologie, de pédiatrie…

9 ans sont nécessaires pour former un médecin généraliste avant de prononcer le serment d’Hippocrate. Des études longues, organisées en 3 cycles, et qui débouchent sur le diplôme d’État de docteur en médecine, délivré à l’issue de la soutenance d’une thèse.

  • 1ercycle d’études médicales (PCEM) : accessible après le bac (la filière scientifique est recommandée). Le PCEM dure 2 ans. Il commence par la première année commune aux études de santé, à l’issue de laquelle les étudiants passent un concours au nombre de places restreint (le numerus clausus).
  • 2ecycle d’études médicales (DCEM) : il dure 4 ans et forme à ce qu’on appelle traditionnellement l’externat.
  • 3ecycle d’études médicales : le choix de la spécialité et/ou de la région où l’étudiant effectuera son internat dépend de ses résultats et de son rang de classement lors des épreuves nationales classantes (ENC) à la fin de la 6e année (DCEM4). La thèse est soutenue à la fin de l’internat qui dure 3 ans. Elle débouche sur le diplôme d’État de docteur en médecine.

Laisser un commentaire