Samabac

Cheikh Oumar Hann veut une reprise des cours en septembre ou en octobre

Cheikh Oumar Hann, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a émis jeudi à Kaolack (centre), le souhait d’une reprise en septembre ou en octobre des enseignements universitaires suspendus depuis le 16 mars en raison du Covid-19.

“𝗡𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘂𝗹𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲́𝗺𝗮𝗿𝗿𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝘀𝗲𝗽𝘁𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲 𝘀𝗶 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗱𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗿𝗲́𝘂𝗻𝗶𝗲𝘀 𝗼𝘂 𝗲𝗻 𝗼𝗰𝘁𝗼𝗯𝗿𝗲”, 𝗮 𝗻𝗼𝘁𝗮𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲́𝗰𝗹𝗮𝗿𝗲́ 𝗷𝗲𝘂𝗱𝗶 𝗹𝗲 𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗮̀ 𝗹’𝗨𝗻𝗶𝘃𝗲𝗿𝘀𝗶𝘁𝗲́ 𝗱𝘂 𝗦𝗶𝗻𝗲 𝗦𝗮𝗹𝗼𝘂𝗺 𝗘𝗹 𝗛𝗮𝗱𝗷 𝗜𝗯𝗿𝗮𝗵𝗶𝗺𝗮 𝗡𝗶𝗮𝘀𝘀 (𝗨𝗦𝗦𝗘𝗜𝗡) 𝗼𝘂̀ 𝗶𝗹 𝗮 𝗲𝗳𝗳𝗲𝗰𝘁𝘂𝗲́ 𝘂𝗻𝗲 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲.

“𝗦𝗶 𝗼𝗻 𝗱𝗲́𝗺𝗮𝗿𝗿𝗲 𝗲𝗻 𝘀𝗲𝗽𝘁𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲, 𝗼𝗻 𝗮𝘂𝗿𝗮 𝟭𝟵 𝘀𝗲𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗰’𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗮𝗿𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝘂𝗳𝗳𝗶𝘀𝗮𝗻𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘀𝗮𝘂𝘃𝗲 𝗹’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲́𝗺𝗮𝗿𝗿𝗲𝗿 𝗹’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘃𝗮𝗻𝘁𝗲”, 𝗮 𝗮𝗷𝗼𝘂𝘁𝗲́ 𝗠. 𝗛𝗮𝗻𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝗮 𝗲́𝘃𝗼𝗾𝘂𝗲́ 𝗹’𝗲𝗻𝗴𝗮𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗹’𝗲𝘀𝗽𝗿𝗶𝘁 𝗱’𝗶𝗻𝗻𝗼𝘃𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗶𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗮𝗰𝗮𝗱𝗲́𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀.

“J’engage les UFR et les institutions académique à réfléchir fortement à trouver un dispositif à capitaliser pour sauver l’année et démarrer l’année prochaine dans de bonnes conditions”, a-t-il dit.

Notant la particularité de cette année marquée par la maladie de la Covid-19, il estime qu’”il faudra beaucoup d’engagement personnel et d’innovation pour y arriver”, avouant que “nous n’avons pas les moyens de régler tous les problèmes”.

Par rapport à l’USEEIN qui a la particularité de recevoir des étudiants et de ne pas en libérer pour ces premières années, il a promis un appui afin qu’elle aille vite vers sa montée en puissance.

Selon lui, pour ce faire, le budget a été allégé de 60 à 70% par le fait de confier le social au COUD.

“D’ici la rentrée prochaine, on va vous renforcer en salles de cours et TD ainsi qu’au niveau social”, a expliqué le ministre qui a donné des instructions fermes dans ce sens au directeur du COUD.

APS


Commenter

Laisser un commentaire