Orientations

Tout savoir sur le métier d’expert comptable

Vous êtes à l’aise avec les chiffres ? La finance vous passionne ? Le droit, l’économie et le management vous attirent ? Vous avez une aisance relationnelle ?

Alors ce métier que nous allons vous présenter est fait pour vous.

SAMA Parcours vous amène aujourd’hui à la découverte du métier de l’EXPERT COMPTABLE.

Dans un contexte économique actuel où l’aspect stratégie et optimisation financière devient de plus en plus important dans les entreprises, les métiers du chiffre et du conseil prennent une dimension incontournable dans la vie de toutes sortes de structure.

Parmi ces métiers, l’expert-comptable est celui qui évolue au cœur des hautes sphères économiques, financières, fiscales et juridiques des entreprises.

Un expert-comptable est un professionnel qui est sous serment que la législation autorise à contrôler la régularité, la sincérité et la fiabilité des comptes d’une entreprise.

Sa mission est donc de vérifier la régularité des comptes, établir ou fiabiliser la comptabilité de ses clients, arrêter les bilans financiers et donner des conseils économiques, fiscaux et financiers aux chefs d’entreprises.

En complément et en soutien de ses missions principales, l’Expert-Comptable conseille sur la gestion de l’entreprise. En cabinet, les prestations de l’Expert-Comptable sont fonction des besoins des clients et peuvent porter sur les domaines suivants :

Social : il peut établir les bulletins de paie et les déclarations sociales ;

Fiscal : déclarations fiscales et assistance en cas de contrôle fiscal ;

Juridique : il assure le secrétariat juridique des sociétés ;

Gestion : il peut effectuer le suivi de trésorerie, le contrôle budgétaire et mettre en place des outils de pilotage (tableaux de bord, …) ;

Evaluation pour les cas de cessions, apports, successions, transmissions ;

Conseil : en gestion de patrimoine ; à l’export ; dans le domaine du développement durable… .

L’Expert-Comptable assure également un autre type de missions dites « légales ». Celles-ci sont prévues par la loi et lui sont réservées : il s’agit par exemple de la tenue et de la surveillance des comptes de campagne des candidats aux élections, … .

En entreprise, l’Expert-Comptable est centré sur ces mêmes missions mais pour le compte de l’entreprise qui l’emploie ; lorsqu’il s’agit d’une entreprise de taille importante, il peut également être entouré d’un fiscaliste, d’un contrôleur de gestion, d’un juriste.

Un expert débutant peut en moyenne gagner mensuellement dans notre pays environ 500 000 FCFA.

Toutefois, la plupart des experts comptables sont associés ou propriétaires dans un cabinet. De ce fait leurs revenus varient en fonction de leur niveau d’activité et du nombre d’entreprises dans lesquelles ils interviennent.

Au Sénégal pour exercer ce métier, L’Expert-comptable doit être obligatoirement inscrit au tableau de l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés du Sénégal, (ONECCA)

Pour s’inscrire au Tableau en qualité d’Expert-Comptable, il faut :

– Etre de nationalité sénégalaise ou ressortissant d’un état membre de l’UEMOA ;

– Jouir de ses droits civils ;

– N’avoir subi aucune condamnation criminelle ou correctionnelle de nature à entacher son honorabilité, notamment aucune condamnation comportant l’interdiction du droit de gérer et -d’administrer des sociétés ;

– Etre titulaire d’un diplôme d’expertise comptable dûment reconnu par l’autorité compétente ou de tout autre diplôme jugé équivalent par la Commission d’équivalence ; ou avoir été inscrit en qualité d’expert-comptable au Tableau de l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés d’un autre Etat membre de l’UEMOA, sous réserve de réciprocité ;

– Présenter des garanties de moralité jugées suffisantes par le Conseil de l’Ordre ;

– Avoir son domicile fiscal au Sénégal.

Les études pour devenir un expert-comptable sont longues vu la complexité et la polyvalence du métier. En effet, au Sénégal comme dans plusieurs pays étrangers le diplôme d’expert-comptable s’obtient à Bac+8.

Si on fait ses études au Sénégal, il faut d’abord avoir validé le Diplôme d’Etudes Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière (DESCOGEF) qui est délivré au CESAG pour ensuite pouvoir entamer un stage dans un cabinet d’expertise comptable pour une durée de 3 ans sous la supervision d’un expert inscrit à l’ordre.

Une fois le stage terminé, il faudra encore se présenter en tant que candidat aux examens du Diplôme d’Expertise Comptable et Financière (DECOFI) qui est le diplôme final pour intégrer l’ordre.

Le DESCOGEF est ouvert aux titulaires d’un diplôme de 2ème cycle universitaire ou d’un diplôme reconnu équivalent.

Il faut aussi noter que les diplômes d’expert-comptable obtenus dans certains pays étrangers comme la France sont également reconnus par l’ordre.

Les jeunes diplômés débutent souvent leur carrière professionnelle en cabinet d’expertise comptable et/ou d’audit afin de développer leur polyvalence et leur approche de l’entreprise avant de s’associer au sein d’un cabinet comptable ou d’intégrer une société.

Débutant, l’Expert-Comptable en cabinet est salarié. Il peut évoluer vers un poste d’associé ou encore créer son propre cabinet. En entreprise, l’Expert-Comptable a la possibilité d’évoluer vers un poste de DAF (Directeur Administratif et Financier) ou encore de Directeur Comptable.

Alors le métier vous intéresse ? Nous espérons avoir apporté des éléments de réponse à vos questions.

Avec Sama Parcours

Comment here