Que faire après un Bac L au Sénégal ?

Démystifions le bac L ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire, tous les élèves ayant obtenu un bac L ne finissent pas en fac de lettres, ne choisissent pas le droit ou les langues. La liste des opportunités est loin d’être exhaustive. Nous vous présentons ici les filières les plus courantes où la culture générale ainsi que les capacités d’expression écrite et orale de ces bacheliers sont leurs atouts pour réussir ! Chacune de ces filières peut déboucher sur un parcours exceptionnel !
Hormis les classes préparatoires aux grandes écoles littéraires et artistiques, toutes ces formations sont disponibles au Sénégal.

Lettres et Langues

Ces filières sont privilégiées par les bacheliers L. Ceux-ci représentent près de la moitié des effectifs.
Les licences générales de lettres s’adressent aux passionnés de littérature. Deux spécialités au choix : lettres modernes, pour ceux qui s’intéressent à la littérature contemporaine et qui veulent continuer l’apprentissage d’une langue vivante ; lettres classiques, pour ceux qui souhaitent étudier le latin et/ou le grec, et qui s’intéressent aux littératures et civilisations anciennes. Dans tous les cas, il faut posséder des capacités rédactionnelles, savoir élaborer un plan et organiser une argumentation.Il existe des débouchés à bac + 5 (master, école), dans les secteurs de la communication, de la documentation, de l’information, de l’édition, de la culture…

Les licences générales de langues conviennent aux candidats du Bac L qui ont un très bon niveau en langues. Deux filières au choix : langues étrangères appliquées (LEA) au droit, à la gestion, à l’informatique… pour ceux qui veulent continuer l’étude de deux langues vivantes et qui visent des emplois en entreprise (traduction spécialisée, par exemple) ; langues, littératures et civilisations étrangères pour ceux qui veulent approfondir l’étude d’une langue vivante, mais aussi la littérature, pour enseigner ou se former aux métiers de la traduction et de l’interprétariat(bac + 5).

Les licences générales de sciences du langage donnent plus spécifiquement accès aux industries de la langue (traduction spécialisée, traitement informatique des langues).

Sciences humaines et sociales

Les bacheliers L représentent la majorité des effectifs de la filière.
Ils ont le choix entre philosophie, psychologie, sociologie, histoire, géographie… Des études longues qui requièrent une solide culture générale, des qualités d’expression, une aisance à manipuler les données chiffrées et les représentations graphiques : cartes, courbes, tableaux (géographie, sociologie, psychologie).
Une formation spécialisée à bac + 5 (master, diplôme d’école) est requise pour entrer dans la vie active : documentation, journalisme, urbanisme, aménagement, relations publiques…

Droit

On compte beaucoup sinon la majorite de bacheliers L dans la filière juridique. Celle-ci forme aux métiers de la justice, du notariat, du conseil aux entreprises, des ressources humaines…
Les études de droit et de science politique requièrent un esprit méthodique, de bonnes capacités de synthèse et d’analyse, des qualités d’expression en français.
Les spécialisations à choisir en licence : droit privé, droit pénal, droit public, droit des affaires, droit international, science politique… préfigurent les orientations de master.
La formation professionnelle se déroule en école ou en institut, après réussite à un concours. Recrutement à différents niveaux : bac + 2 (pour être greffier), bac + 3 (attaché de la fonction publique), bac + 4 (avocat, magistrat, huissier) ou encore bac + 5 (commissaire de police).

Économie et gestion

Quelques bacheliers L se dirigent vers ces filières qui forment en 5 ans (master) à la gestion, aux ressources humaines, aux métiers des assurances ou de la banque.

BTS et DUT

Une minorité des bacheliers L choisissent une formation en 2 ans préparant au domaine des services. Recrutant sur dossier scolaire, les BTS et DUT associent cours théoriques, pratique professionnelle et stage de terrain. Une fois diplômé à bac+ 2, on peut entrer dans la vie active ou continuer ses études, principalement en licence pro.

Les spécialités à privilégier : assistant de manager ; communication ; assurance ; notariat, carrières juridiques ; carrières sociales ; information-communication (avec une option journalisme) ; techniques de commercialisation…

Ecoles Spécialisées

Par un souci de realisme et d’adaptation au marche du travail, plusieurs bacheliers L s’inscrivent en école spécialisée: Santé, Social, Architecture, Traduction-interprétariat, et dans les écoles de commerce notamment celles a vocation internationale qui accueillent pour 5 ans des L solides en langues er en maths!

Arts

Les bacheliers L peuvent choisir entre arts plastiques, arts du spectacle, histoire de l’art et archéologie, musique. Ces études ne préparent pas aux métiers artistiques, mais à l’enseignement, aux métiers de la culture et de la communication à bac + 5.

Avec Sencampus

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Abdoul oumar Diallo dit :

    Quels sont les débouchés après des études en lettres modernes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *