LES RELATIONS EST/OUEST, DE LA GUERRE FROIDE A LA CHUTE DU MUR DE BERLIN

Introduction
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une situation originale se met en place. Les États-Unis et l’URSS apparaissent comme deux superpuissances qui se regardent avec méfiance. Leur opposition prend d’abord la forme d’une guerre froide. Sans jamais s’affronter directement, chacun des deux grands se proclame le modèle politique, économique et culturel de référence et pousse les autres Etats à entrer dans cette logique bipolaire. De 1947 à 1953, on assiste à la formation de deux camps hostiles, à de multiples conflits et rivalités. Puis, à partir de 1953, apparaît un nouveau contexte, fruit de la décolonisation, du redressement de l’Europe et des fissures à l’intérieur des blocs qui ne sont plus homogènes. Les deux Grands établissent alors de nouvelles règles : la coexistence pacifique. Toutefois, les rivalités continuent avec des conflits périphériques. La guerre froide ne prend fin qu’avec la chute du Mur de Berlin et l’implosion du bloc soviétique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =