La philosophie comme mode de vie

La philosophie s’est comprise très tôt comme une manière de vivre et non pas uniquement comme une réflexion théorique. Autrement dit, être philosophe, c’est vivre et agir d’une certaine façon. L’idée que la philosophie est une manière de vivre a aussi pu amener certains philosophes à imaginer qu’ils devaient guider les autres et les aider à mener correctement leurs existences. Ceci explique en partie la naissance, dans l’Antiquité, d’écoles philosophiques comme l’épicurisme, le stoïcisme, le scepticisme etc.
-L’épicurisme : Épicure, fondateur de cette école, soutient que le but de la vie est d’atteindre le maximum de plaisirs et d’éviter le maximum de douleur. Pour lui, le plaisir résulte de la satisfaction des besoins qui sont de trois types : les besoins naturels et nécessaires (manger, boire et dormir), les plaisirs naturels et non nécessaires (les plaisirs sexuels par exemple) et les besoins ni naturels ni nécessaires (fumer, se droguer etc.). Les épicuriens disent que l’homme doit chercher la satisfaction des besoins naturels et nécessaires et éviter les excès.
-Le stoïcisme : Fondé par Zénon, le stoïcisme rejette les biens matériels. Les stoïciens enseignaient qu’on  ne peut atteindre la liberté et la tranquillité qu’en étant insensible au confort matériel et à la fortune extérieure et en se consacrant à une vie de raison et de vertu. Ils enseignent que chaque être humain est une partie de Dieu et que tous les hommes constituent une famille universelle. Les stoïciens font également la distinction entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous. Ils recommandent à l’homme d’accepter courageusement ce qui lui arrive ne dépendant pas de lui comme la mort, la maladie, la vieillesse, les traits physiques etc.
-Le scepticisme : Selon les sceptiques, l’Homme ne peut atteindre ni la connaissance ni la sagesse. Le chemin du bonheur passe donc par une suspension complète du jugement.
Avec ces trois écoles et tant d’autres, la philosophie grecque était dominée par l’éthique, par la question « comment bien vivre ? » et plus particulièrement par celle de la vertu et du bonheur. La philosophie était comprise comme une façon de vivre et non pas uniquement comme un discours théorique. Mais en plus d’un mode de vie auquel elle peut renvoyer, la philosophie peut également signifier conception du monde ou vision des choses. Sous ce rapport, elle se comprend comme un système d’idées, de représentations d’un individu ou d’une société pour analyser le monde. Une telle vision du monde peut s’exprimer dans l’art, la littérature, la poésie, la religion etc.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.